Rosaire Riccobono

Bassistes, musiciens, luthiers ......
Répondre
Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2065
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France
Contact :

Rosaire Riccobono

Message par Bruno Chaza » 30 déc. 2009, 13:42

Un plaisir de partager avec Rosaire Riccobono
....Voilà l'échange de ce moment passé avec Rosaire.
Bruno Chaza

Actualité
Bonjour Rosaire, pourrais-tu nous parler de ton actualité et de tes projets ?
Bonjour Bruno,
Je suis actuellement en train de terminer l'album de mon groupe << Rockets >> c'est un groupe Electro pop avec un look futuriste, qui est né dans les années 75 et à qui on a remis 3 disques d'or et 1 de platine.
Le groupe est situé en Italie, il est constitué de 3 musiciens italiens, de mon ami d'enfance Fabrice Quagliotti ( keyboards, vocoder & vocals) et de moi même; tout deux Franco-italien .
Le groupe continue à tourner depuis ces années là, plusieurs concerts sont prévus en Italie et en Europe pour 2009
Dans le cadre des projets plus personnels, je viens de finir l'album Djamel Allam chanteur Kabyle et de Jacques Culioli chanteur corse, avec qui je pars prochainement en Suède avec des bons potes musiciens. Je viens de commencer l'album de Jean Michel Panunzio ( Guitariste ) et l'album de la comédienne Juliette.

Un projet plus lointain :
un album en trio avec mon frère Jean Riccobono et mon cousin Jean-Pierre Como

Est-ce que tu écoutes encore maintenant des musiciens qui te donnent de l’énergie pour jouer, peux-tu en parler ?
Oui !! j'écoute pleins de choses Bach - Ravel ( pour moi c'est une mine d'or en informations et me donne toujours de l'énergie pour aller plus loin ) Le trio de John Mayer j'adore sa voix, Stewie Wonder pour c'est mélodies et c'est harmonies et chez les jeunes groupes Rock : Coldplay pour sa fraicheur et Muse.

Quelle musique écoutes-tu en ce moment ?
Du classique, les disques de Jean-pierre Como, du blues, Jimi Hendrix, Peter Gabriel, Di' Angelo, John Mayer. l'album de Sidji moon avec Laurent Cokelaere à la basse. et de l'electro.
De la musique marocaine ( Gnawa ) Chaabi, Charki, Rai, Hindi, Amazigh (berbere).
J'écoute aussi beaucoup de bassistes différents comme Melvin Davis, Pino Paladino, Marcus Miller, Anthony jackson et Jaco sans oublier James Jamerson et tous mes potes bassistes Français .

Avec le recul sur ton parcours quels ont été les musiciens qui t’ont réellement influencé, ceux que tu aurais aimé rencontrer ? :
Johann Sebastian Bach - Jaco Pastorius - Jimi Hendrix- Stewie Wonder

Le matériel, la lutherie
Quels instruments utilises-tu ?
En studio :
j'utilise différentes basses : Fender Jazz bass 4 cordes -Fender précision 4 cordes filet plat -
F fretless 6 cordes- Gibson ripper 4 cordes - et ma contrebasse.
Pour la scène :
Un ampli Markbass - ma James trussard 4 cordes ou la contrebasse.
Avec mon groupe en Italie
la Basslab l-bow 5 cordes . Site du luthier http://www.basslab.de

As-tu une basse de prédilection ou est-ce que tu adoptes plusieurs instruments suivant les styles et les fonctions ?
Je n'ai pas de basse de prédilection et ,comme a dit mon pote Laurent Cokelaere,
si je vais jouer du blues, du jazz, ou accompagner un chanteur, j'emmène en priorité une jazz bass Fender 4 cordes et si c'est du rock au mediator de surcroît je prend ma fender précision corde filet plat et avec mon groupe Rockets j'emmène ma Basslab 5 cordes.

Le passé musical, l’évolution
Ton passé musical en tant qu’étudiant vient de quel courant Jazz, classique, autodidacte ?
Je suis complètement autodidacte à la basse comme beaucoup de mes confrères. Mon frère Jean Riccobono a eu l'idée formidable de former un groupe rock, avec mes 2 cousins puis les 3 sont venus vers moi afin de savoir, si je voulais bien jouer avec eu, j'ai répondu direct Oui ! alors tu feras la guitare basse. ( l'instrument que personne ne voulait jouer il y a plus 20 ans ) Avec ce même groupe on reprenaient les titres de Status Quo - Ten Years After - Cactus et Deep Purple. Je travaillais les lignes basses de ces groupes en écoutant les disques tout seul, sans aide c'était très long mais au final... cela ma permis d'éduquer mes oreilles, au fil des jours d'entendre les bonnes notes. Puis j'ai fait du bal et des groupes.

Message à mon Fratello < Jean !! je suis toujours un grand fan de ton premier chorus de guitare >

A l'âge de 18 ans je suis rentré au conservatoire pour étudier la contrebasse classique avec l'un des meilleurs contrebassistes de l'Opéra de Paris
Ce n'est qu'un peu plus tard que je suis intéressé à divers style comme le jazz , le jazz- Rock le funk et la soul.

As-tu l’impression de t’être approprié certaines clés dans ton jeu, une façon particulière de traiter une cadence ou un accord, bref comment et par quel moyen as-tu acquis une certaine liberté technique ?
L'étude de l'harmonie m'a permis d'ouvrir des portes et trouver ma liberté dans mon jeu, de comprendre mieux comment marche les cadences, les tons voisins, les mouvements mélodiques et harmoniques, les mouvements des voix et autres dissonance etc,,
Tout cela te fait prendre confiance en toi et te donne une sensation de liberté harmonique et rythmique afin de t'exprimer

Quelles ont été les marches de ton évolution, ce qui t’a réellement permis d’avancer, certains musiciens, un livre d’étude particulier, la compréhension d’un standard, un déclic personnel, une façon particulière de travailler etc… ?
Ce qui m'a réellement permis d'avancer : l'écoute de disques avec mon frère Jean Riccobono , un traité d'harmonie, le Real book puis d'avoir jouer dans le big band de Roger Guèrin; ce monsieur de 60 ans m'a ouvert au jazz , fait comprendre mon rôle de bassiste au sein d'un grand orchestre ainsi que le travail de mise en place, les nuances la lecture. Bref faire de la musique en équipe et surtout il m'a permis d'aborder l'improvisation; à l'époque " j'avais tout juste 20 ans", je faisais des solos bizarres qui n'avait rien avoir avec le morceau, il me disait toujours ''Rosaire fait confiance à tes oreilles".

Dans quelle configuration es-tu le plus à l’aise trio, quartet, studio y-a t’il selon toi une formule qui fait passer le mieux ce que tu as à dire ou est ce suivant l’humeur ?
Je me sens à l' aise dans toute sorte de configuration à condition qu'il y ait un bon esprit. Ce qui compte avant tout, c'est la musique et la musicalité.

As-tu un tempo, ton tempo privilégié, lequel ? Qu’elles sont les tonalités que tu apprécies et dans lesquels tu navigues en lieu sur ?

Un tempo privilégié... non ! je ne pense pas ni une tonalité bien précise.
Tout cela doit être vu et revu à la maison et en amont afin de ne pas être bloqué, avec un artiste où un groupe.
Il faut bosser à la maison et surtout jouer sur le terrain ( jam et autres ) sans jamais oublier que ça groove

Sur quel album aimerais-tu que l’on t’écoute ? demain je veux acheter un Cd où tu joues, qu’est ce que tu me conseilles
?
Le prochain album de Rockets qui sortira en avril 2009

Quels ont été les grandes récompenses de ton parcours de musicien, ce dont tu es le plus fier ?
Fier non !!! . mais heureux oui !
Incontestablement de pouvoir vivre de ma passion, cette une chance et j'en suis conscient. Je remercie le ciel tous les jours.
D''être le bassiste du groupe Rockets qui a révolutionné l'histoire de la musique en Italie, dans les années 70/80 avec en plus un look très futuriste. Certains groupes Français actuels sont complètement inspirés de Rockets comme Da..........
Dernièrement nous avons fait un concert, en Russie devant plus de 20 000 personnes c'était génial !!
D''avoir participé à plusieurs concerts avec Dizzy Gilespie - Phil woods au Sénégal.
D'avoir été le bassiste de la chanteuse américaine Vivian Reed durant plus de 15 ans et d'avoir rejoué avec elle il y a un mois entourés de ses musiciens américains.
D'avoir jouer au parc des princes durant 3 jours devant plus de 80 000 personnes, en première partie avec Johnny Halliday avec mon frère Jean Riccobono (à la guitare ) et Daniel Baudon ( à la batterie ). Quel beau cadeau ! merci Joël Devouges.
Et d'avoir rencontré la femme de ma vie ( Christine ) lors d'un concert qui depuis m'a donné deux belles jumelles ( Charlotte et Claudia )


Est ce que la basse est pour toi l’instrument dédié au groove ou es-tu de ceux qui aiment prendre les chorus et le jeu en accords ?

Pour moi c'est un instrument dédié à la musique comme le piano, j'essaye toujours de faire le mieux de moi même, en relation avec les autres instruments.

Si demain une fée se penchait sur ton berceau, et te donnait la possibilité de jouer avec des musiciens contemporains ou non, avec quelle équipe de rêve aimerais-tu te retrouver ?
Si une fée se penchait sur mon berceau, je lui demanderai de gagner au loto et là !! j'arrête tout ( rire ) non !!!! de jouer avec Peter Gabriel, Stewie wonder ou avec Steve Lukather.

La musique rime souvent avec déplacements, rencontres, moments forts que ce soit avec des personnalités musicales ou extra-musicales, qu’est ce qui t’a marqué le plus, la découverte d’un pays, d’une culture, d’une personnalité, d’une façon de pensée ? qu’est ce qui a dépassé le cadre de la musique et qui t’as enrichi ?
C' est encore une fois en Italie a générosité de tous les fans de mon groupe .
Ils sont tous fidèles à tous les concerts ... et depuis plus de 20 ans, C'est génial non ?



La vie du musicien, les conseils
Peux-tu nous décrire une semaine type de ta vie de musicien, cours, séances répétitions, composition, travail personnel ?
Je bosse toujours la basse et contrebasse, tous les matins, et le reste du temps soit je suis en concert où je donne des cours à Puteaux, sinon je me consacre à la composition et à ma famille

Qu’est ce que tu bosses encore ? la lecture, l’improvisation, le jeu, la composition, les arrangements, la MAO qu’est ce qui encore te fais envie sur l’instrument ?
Les suites pour violoncelle solo de J.S Bach, l'improvisation, les figures rythmiques de la musique marocaine ( Gnawa ), la composition, la MAO j'adore !

Quels sont les conseils que tu donnerais aux aspirants bassistes qui te lisent ?
Pratiquer l’instrument le plus possible et tous les jours. Ecouter et s'inspirer de toutes sorte de musique. Essayer de décortiquer un chorus ou un mouvement rythmique et pas seulement que de la guitare basse,
Travailler la mise en place et l'harmonie et privilégier la musique, non pas que la technique. Plus on partage la musique avec les autres plus on évolue
Faire des exercices de mémoire, le tout très sérieusement.
Avoir beaucoup de patience croire à ce que l'on fait car le chemin est long.
Soigner sa réputation, ce démarqué dans son jeu de basse, c'est payant à long terme.

On sait tous que la gestion du quotidien prend énormément de temps sur l’instrument mais te reste t’il du temps pour assouvir d’autres passions ?
Oui ! j'ai découvert une nouvelle passion LA PHOTO. faire des clichés de Nature - Animaux Edifice- Régions de France - et l' Etranger.
Je vous conseil de lire : la vie d'un photographe de Robert Doisneau


Internet, crise du disque , prise de position

La crise du disque, l’individualisme forcé de ceux qui arrivent à vivre de la musique, le formatage des musiques, est-ce que tu penses que la pente est irréversible ou est-ce que tu entrevois des solutions ?
Une solution ??? non
Il est clair que le téléchargement de fichiers musicaux sur les réseaux peer to peer sont responsables de la réductions des ventes de CD depuis la fin des années quatre-vingt-dix.
Mais ce n'est qu'une étape supplémentaire dans l'évolution des métiers de la musique, au même titre que l'apparition des disques, des cassettes, de la M.A.O. La société évolue, le métier de musicien évolue avec. Si la vente de CD n'est plus majoritaire dans l'industrie musicale, d'autres activités voient le jour, et je suis bien sur que le business évoluera encore et encore.

Dans le même genre de question penses-tu qu’Internet est une ouverture de plus pour le musicien ou crois-tu à l’inverse que la toile va nous isoler encore plus ?
Oui ! le phénomène internet devient aujourd'hui incontournable, c' est un bel outil pour tous les musiciens, une ouverture sur le monde << la vitrine de notre musique >>
et aussi à communiquer à l'autre bout du monde " c'est génial "

Sans rentrer dans un haut débat philosophique, penses-tu que le musicien a son mot à dire face aux cris d’alarme que la planète émet un peu partout, réchauffement, conflit, course à la productivité ? Ou penses-tu au contraire que le musicien doit rester dans sa bulle et ne pas pratiquer le mélange des genres ?
Oui ! il faut en parler car cela touche chacun de nous.
Aujourd'hui il est possible de lutter contre ces émissions de carbone nocives, par des gestes simples
un exemple parmi tant d'autres: la voiture ne devrait être qu'un mode de transport d'appoint. Privilégier les transports en commun ou le transport actif ( Marche, vélo ou autre ).
Soit on met tout en route, immédiatement pour empêcher les émissions de carbone ( CO2 ) soit on court à la catastrophe pour nos enfants. Ayons les bons gestes pour l'avenir, je crois qu'on est plus fort à plusieurs

Merci Bruno de m'avoir invité
Et bonne musique à vous tous
Rosaire Riccobono

http://rosaire.ricco.free.fr/

Avatar du membre
Mr.LeBelge
Moderato
Messages : 1187
Enregistré le : 25 mars 2006, 17:56
Localisation : 69

Re: Rosaire Riccobono

Message par Mr.LeBelge » 05 janv. 2010, 11:46

Chaza a écrit :un bassiste extra et un garçon au top !
ça transparait dans l'interview...
Encore merci Bruno pour tout ce travail d'investigation :lol:

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2065
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France
Contact :

The Rockets

Message par Bruno Chaza » 08 janv. 2010, 11:29

Le groupe actuel de Rosaire
http://www.youtube.com/watch?v=Kkn6Jgtww9o

Répondre