Guy Delacroix

Bassistes, musiciens, luthiers ......
Répondre
Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 1755
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France
Contact :

Guy Delacroix

Message par Bruno Chaza » 09 mai 2005, 21:33

Un plaisir de partager avec Guy Delacroix
....Voilà l'échange de ce moment passé avec Guy.
Bruno Chaza

Actualité
Ø Bonjour Guy, pourrais-tu me parler de ton actualité et de tes projets ?
Mon métier, de nos jours, c’est surtout directeur musical pour des émissions de télé. Soit en live, soit en fournissant des playbacks que je réalise. C’est un job assez prenant et plutôt bien payé, je n’ai pas trop le temps de faire autre chose. Cela dit, Souchon repart sur la route en 2006, je repiquerais bien.

Ø Est-ce que tu écoutes encore maintenant des musiciens qui te donnent de l’énergie et de la force, peux-tu nous en parler ?
Un groupe anglais de progressive rock qui s’appelle Porcupine Tree, qui n’est pourtant pas très bassistique; j’aime bien leur traitement des timbres. J’ai vu récemment sur scène MaryModified, très bon groupe franco-américain avec Vincent Perrot qui compose, produit et joue de la basse superbement. Dans un autre genre, j’écoute ces jours-ci en voiture Blonde On Blonde, de Dylan, avec Harvey Brooks à la basse. Pas très nouveau, certes. Hit St.Soul, un groupe anglais de R’n’B. Et j’aime bien les groupes de Calogero et de Gerald de Palmas.

Le matériel, la lutherie
Ø Quel instrument utilises-tu ?
Trois Sadowsky Vintage5, avec des configurations de micros, bois et cordes différentes. Une reissue de Precision 62 et une Jazz Bass Relic 64. Une contrebasse électrique Clevinger. Une Hofner Beatles. Une MusicMan StingRay5 fretless. Une Martin acoustique.

Ø As-tu ta basse de prédilection ou est-ce que tu adoptes plusieurs instruments suivant les styles et les fonctions ?
C’est suivant l’occasion. Si je vais jouer du blues à Utopia, je prends la Precision avec des cordes filées plat. Si je dois jouer tout un répertoire sur scène, je n’aime pas trop changer de basse tout le temps, et une Sadowsky fera l’affaire.

Le passé musical, l’évolution
Ø Ton passé musical en tant qu’étudiant est-il uniquement Jazz ?
Tout sauf jazz, en fait. Conservatoire municipal quand j’étais petit, au piano. Plus tard, basse dans des groupes de collège, en autodidacte, puis Alan Stivell (un pur délice), Magma (la première fois que je me faisais vraiment entuber dans ce métier…), et des années de concerts et de séances. Ce sont les séances qui m’ont appris le plus: me remettre à lire à peu près correctement, côtoyer des orchestrateurs comme Gabriel Yared, Michel Cœuriot ou Jean-Claude Vannier. Mais tout ça est très loin du jazz. Dans ma discothèque, je dois avoir Brad Mehldau, Oliver Nelson et Claus Ogerman (1 CD de chaque)…

Ø As-tu l’impression de t’être approprié des clés dans ton parcours, une façon particulière de traiter une cadence ou un accord, bref comment et par quel moyen la technique a laissé le pas à la liberté dans ton jeu ?
J’essaie toujours de penser une partie de basse comme un air, une mélodie, plus qu’une suite de notes qui collent dans les harmonies. Mais je pense que la plupart des bassistes le font. Je soigne aussi l’articulation, ce qui fait que telle phrase va s’entendre, comme quand on chante des chœurs. Mais ce n’est pas pour autant que la technique a laissé le pas à la liberté! Il y a aussi une chose qui libère beaucoup des inhibitions, c’est quand ça commence à marcher un peu. Coluche disait que le succès donne du talent, et ce n’est pas qu’une blague.

Ø Quelles ont été les clés de ton évolution, ce qui t’a réellement permis d’avancer, les musiciens, un livre d’étude particulier, la compréhension d’un standard, un déclic personnel, une façon particulière de travailler etc… ?
Ce qui m’a le plus servi, c’est de commencer en groupe. Dans un groupe, on est en même temps bassiste, arrangeur, compositeur, auteur. Ça n’a rien de prétentieux de se mettre à la batterie pour monter une idée de rythme. La révolution technologique a été aussi un pas énorme avec l’accès à la prise de son, aux maquettes élaborées. Il n'y a pas si longtemps, j’avais un 4 pistes à bandes et je ne réfléchissais pas à l’accord d’une caisse claire. Quel cours de musique qu’un ProTools quand vous pouvez bouger la basse en avant et en arrière, voir l’effet que ça fait, et voir aussi que parfois pas très en place ça tourne mieux ! Et, bien sûr, les musiciens : je pourrais remplir des pages rien qu’avec les noms des gens que j’admire. Ceux que j’ai vus jouer, ceux avec qui j’ai joué.

Ø Quelles sont les affinités propres à ton jeu, trio, quartet, y-a t’il selon toi une formule qui fait passer le mieux ce que tu as à dire ou est ce suivant l’humeur ?
Je n’ai rien à dire ! J’essaie d’être un musicien soul, de faire du morceau que je joue un moment d’émotion. Pour le genre de formation, un combo claviers/guitare/basse/batterie me plait assez.

Ø Dans le même style de question as-tu un tempo, ton tempo, lequel ? Qu’elles sont les tonalités que tu apprécies et dans lesquels tu navigues en liberté ?
Je ne fais pas très attention à ça. Je cherche quelle est l’identité du morceau. Je mémorise plus les accords comme les musiciens de Nashville, qui parlent en degrés (I, IV, VIm, etc). Ce qui fait que je ne vois pas de grosse différence en transposant un morceau.

Ø Sur quel album aimerais-tu que l’on t’écoute ? demain je veux acheter un Cd où tu joues, qu’est ce que tu me conseilles ?
Enfoirés 2005, ça fera des sous pour les Restos.

Ø Considères-tu la basse comme l’instrument du groove ou es-tu de ceux qui aiment aussi la liberté en solo et en accords ?
Pour la basse électrique, plus la fonction d’ instrument d’orchestre, c’est à dire le groove, mais aussi des notes, des options harmoniques, des apports de couleur sonores. Ou même l’absence de notes, les tenues qui paraissent sans intérêt. Même Pastorius ou Miller m’ennuient un peu dans des solos, alors que dans les grooves c’est tellement divin. En fait j’ai l’impression qu’un grand bassiste ne fait qu’un perpétuel solo très brillant, et ça me gêne presque quand tout le monde le laisse tout seul avec son instrument pataud… A la contrebasse, par contre, tout les coups sont permis. Mais j’écoute ça comme public, je ne me prends pas pour un contrebassiste.

Ø Deux basses dans un orchestre comme Coltrane l’a expérimenté, tu penses que ça peut orienter la musique vers quelle direction ?
Vers des disques impossibles à masteriser

La vie du musicien, les conseils
Ø Peux-tu m'expliquer une semaine type de ta vie de musicien, cours, séances répétitions, travail personnel ?
Justement il n’y a pas de semaine type. Je n’ai jamais donné de cours, mais à part ça ça peut être enregistrer, écrire, jouer le soir quelque part, répéter, ce sont mes employeurs qui gèrent mon temps. Ça peut être aussi ne rien faire, car personne de nos jours ne travaille sans arrêt. Ça sert à essuyer les plâtres avec de nouveaux logiciels ou à faire des gammes un peu sérieusement. Et j’ai vu récemment un guitariste américain qui a tout vendu pour aller monter un bar de nuit à l’Ile Maurice, avec des groupes le soir. Je dois dire que sa semaine type m’attire assez.

Ø Quels sont les conseils que tu donnerais aux aspirants musiciens qui te lisent ?
J’ai toujours pensé qu’un jeune musicien en sait plus qu’un vieux. Mais si je dois donner quelques conseils : Pensez toujours que ça va se finir par un échec ; les quelques succès seront des bonnes surprises. L’obstination et la santé sont peut-être les deux qualités les plus utiles aux métiers freelance. A chaque fois que vous avez un choix, faites plus confiance à vos amis qu’à de soit-disant professionnels confirmés.

Internet, crise du disque, prise de position
Ø La crise du disque, l’individualisme forcé de ceux qui arrivent à vivre de la musique, le formatage des musiques, est-ce que tu penses que la pente est irréversible ou est-ce que tu entrevois des solutions ?
Tout d’abord, l’individualisme forcené fait partie de la donne pour un artiste. Mais la musique ne me paraît pas plus formatée qu’avant. La crise du disque, c’est essentiellement la crise des compagnies de disques. Si les majors avaient proposé un iTunes Music Store les premières elles se plaindraient moins d’Internet. Mais il faut s’habituer à ce qu’un disque à succès se vende la première semaine seulement : après il est sur tous les disques durs. En France on a été tellement habitués à vivre au dessus de nos moyens qu’on se sent un peu désemparés.

Ø Dans le même genre de question penses-tu qu’Internet puisse être un facteur déclenchant, un contre-pouvoir, une contre-culture, bref une ouverture de plus pour le musicien ou crois-tu à l’inverse que la toile va nous isoler encore plus ?
Il y a deux faces. Le téléchargement gratuit de musique ne me dérange ni plus ni moins que tous les musiciens qui travaillent avec des softs craqués. Dans les deux cas c’est du vol. La technologie nous permet d’avoir ce disque, ce logiciel sans le payer. Prenons acte. Même avec des solutions comme la taxe sur les providers (qui paraît assez bonne), nous voici dans la situation où une invention nous oblige à redéfinir nos critères moraux. A côté de ça qui pourra prétendre que le net n’a pas changé nos vies ? Nous ne sommes pas plus isolés, je peux acheter une basse sur eBay en Australie, écouter les demos d’un musicien indépendant japonais. Mais je pense que ça nous apportera une nouvelle façon de faire du business, plutôt qu’un contre-pouvoir. Et, pour en revenir au téléchargement, quand je faisais une émission de télé avant, les labels et les prods envoyaient les disques originaux ; maintenant ils suggèrent que je les télécharge…

Ø Sans rentrer dans un haut débat philosophique, penses-tu que le musicien a son mot à dire face aux cris d’alarme que la planète émet un peu partout, réchauffement, conflit, course à la productivité ? Ou penses-tu au contraire que le musicien doit rester dans sa bulle et ne pas pratiquer le mélange des genres ?
Faire bien son métier, avec soin et honnêteté, ça ne change pas le monde, mais ça peut aider à le laisser pas pire qu’avant. Cela dit nous sommes des citoyens, comme un marchand de pneus ou une boulangère, même droits et mêmes devoirs. Ensuite on peut, si on a le choix, travailler avec des gens dont on partage l’éthique et ainsi promouvoir des idées dont on se sent proches.

Guy Delacroix - Bruno Chaza
Modifié en dernier par Bruno Chaza le 03 juin 2005, 14:38, modifié 1 fois.

Avatar du membre
plume
Bassiste forumeur habitué
Bassiste forumeur habitué
Messages : 120
Enregistré le : 27 sept. 2004, 14:29
Localisation : Toulouse 31
Contact :

Message par plume » 03 juin 2005, 15:20

Très intéressant ! merci Bruno :wink:
Aimer la musique, c'est se garantir un quart de son bonheur.
Jules Renard

madogs
Chef d'orchestre
Chef d'orchestre
Messages : 622
Enregistré le : 27 avr. 2005, 11:30
Localisation : Marmotland
Contact :

Message par madogs » 03 juin 2005, 15:30

aussi attendu qu'une pochette surprise !!!

je suis vraiment fan de cette rubrique !

par pêché de curiosité, j'aurais bien aimé en savoir plus sur l'entubage...
"le talent c'est d'avoir envie de faire quelque chose, tout le restant, c'est de la sueur." Brel

Avatar du membre
plume
Bassiste forumeur habitué
Bassiste forumeur habitué
Messages : 120
Enregistré le : 27 sept. 2004, 14:29
Localisation : Toulouse 31
Contact :

Message par plume » 03 juin 2005, 15:41

A mon avis le sieur Delacroix a du être oublié au moment des cachets de certaines prestations au sein Magma, mais je pense que Bruno saura répondre avec plus de précision ...
Aimer la musique, c'est se garantir un quart de son bonheur.
Jules Renard

Avatar du membre
Thomas
Moderato
Messages : 1111
Enregistré le : 05 nov. 2004, 14:00
Localisation : Cahors

super

Message par Thomas » 04 juin 2005, 20:21

Super interview, criante de réalisme...
J'aime beaucoup sa manière de voir les choses, d'une grande justesse. :o

spiderbass
Nouveau bassiste-forumeur
Nouveau bassiste-forumeur
Messages : 17
Enregistré le : 02 nov. 2004, 20:00
Localisation : France
Contact :

Message par spiderbass » 04 juin 2005, 20:30

Très interessant, sans compter qu'il cite Porcupine Tree un de mes groupes preferés :P

Interessant toutes ces interviews :wink:

Avatar du membre
binuche
Chef d'orchestre
Chef d'orchestre
Messages : 721
Enregistré le : 14 mars 2005, 21:30
Localisation : loire atlantique : donc Nantes

Message par binuche » 16 juil. 2005, 22:34

Salut,

je ne connais pas trop le bonhomme hormis ses articles dans bass mag et un album avec Benoit Widemann. Je n'aime pas la télé ( à part arté y a rien de valable ) donc je ne le vois jamais.

Je suis entièrement au diapason concernant la visualisation d'une grille en terme d'intervalles. Je trouve ça tellement logique par rapport à l'instrument guitare.

Je suis d'accord quant il parle des solos de basses également. Pour travailler l'instru c'est bien mais faut pas en faire un plat en concert. Aussi sur la crise du disque et l'internet.
Plutôt d'accord quoi !
@+

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 1755
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France
Contact :

Tournée

Message par Bruno Chaza » 02 févr. 2006, 23:15

J'en profite puisque c'est de l'actualité toute chaude de donner les dates de la tournée qu'effectue Guy Delacroix avec Alain Souchon, voilà si vous avez l'occasion d'aller le voir près de chez vous voici les dates

FEVRIER 2006
2 février : Poissy - Théâtre - COMPLET
4 février : Mérignac – Le Pin Galant - COMPLET
5 février : Les sables d’Olonne – Les Atlantes - COMPLET
6 février : Arcachon – Théâtre
9 février : Niort – Le CAC - COMPLET
10 février : Niort – Le CAC - COMPLET
11 février : Poitiers – PDC Futuroscope
14 février : Boulogne sur Mer – Palais des Sports
16 février : Lens – Le Colisée - COMPLET
17 fevrier : Grande Synthe – Palais du Littoral
18 février : Maubeuge – Le Manège - COMPLET
20 février : Nevers – Maison de la Culture
21 février : Conflans Ste Honorine – Centre Culturel - COMPLET
23 février : Issy les Moulineaux – Le Paci - COMPLET
24 février : Longjumeau – Théâtre Municipal - COMPLET
27 février : Olympia - COMPLET
28 février : Olympia - COMPLET

MARS 2006
1 mars : Olympia
2 mars : Olympia
3 mars : Olympia
4 mars : Olympia
6 mars : Olympia
7 mars : Olympia
8 mars : Olympia
9 mars : Olympia
11 mars : Anzin – Théâtre Municipal
16 mars : Strasbourg - Rhénus
17 mars : Mulhouse – Parc Expo
18 mars : Metz – Les Arènes
22 mars : Tours - Zénith
23 mars : La Rochelle – Parc Expo
24 mars : Périgueux – Parc Expo
25 mars : Bordeaux – Patinoire

AVRIL 2006
1 avril : Morlaix – Langolvas
2 avril : Vannes - Chorus
5 avril : Beauvais – Elispace
6 avril : Epernay – Parc Expo
7 avril : Lille – Zénith
8 avril : Lille – Zénith
11 avril : Annecy – La Halle
12 avril : St Etienne – Palais des Spectacles
13 avril : Genève – L’Arena
14 avril : Besançon – Micropolis
15 avril : Nancy – Zénith
19 avril : Avignon – Parc Expo
20 avril : Marseille – Le Dôme
21 avril : Nice – Nikaïa
22 avril : Toulon – Zénith


MAI 2006
2 mai : Tours – Le Vinci
3 mai : Le Havre – Docks océane
5 mai : Bruxelles – Forest
6 mai : Amiens – Mégacité
9 mai : La Roche Sur Yon – Les Oudairies
10 mai : Laval – Salle Polyvalente
12 mai : Angers – Amphitéa
13 mai : Rennes – Le Liberté
14 mai : Nantes – Cité des Congrès
16 mai : Nantes – Cité des Congrés
17 mai : Le Mans – Antarès
18 mai : Rouen – Zénith
19 mai : Caen – Zénith
20 mai : Orléans – Zénith
23 mai : Porcieu – Les Marinières
24 mai : Lyon – La Halle
25 mai : Montauban – Alors Chante
31 mai : Dijon – Zénith


JUIN 2006
1 juin : Grenoble – Le Summum
2 juin : Clermont Ferrand – Zénith
3 juin : Chalon Sur Saône – Parc Expo
7 juin : Montpellier – Zénith
8 juin : Pau – Zénith
9 juin : Limoges – Palais des Sports
14 juin : Toulouse – Zénith
15 juin : Albi - Le Scénith
16 juin : Rodez – L’Amphithéâtre
17 juin : Mont de Marsan – Espace F. Mittérand
19 juin : Nantes – Cité des Congrès
22 juin : Paris – Le Zénith
23 juin : Paris – Le Zénith
27 juin : Rennes – Le Liberté

msaez
Nouveau bassiste-forumeur
Nouveau bassiste-forumeur
Messages : 10
Enregistré le : 14 juin 2005, 13:29
Localisation : toulouse 31

Interview Guy Delacroix

Message par msaez » 31 mars 2014, 15:01

Bonjour

Est -il possible de ré-activer le lien de cet interview ??? j'aimerais bien le relire ..

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 1755
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France
Contact :

Re: Guy Delacroix

Message par Bruno Chaza » 20 déc. 2017, 09:37

msaez
Tu peux lire l'entretien avec Guy Delacroix en haut de cette page, le début du post en fait.

Répondre