Niveau - 7 - Construction des Accords de Septième - Harmonisation d'une gamme majeure

Vulgarisation, théorie, glossaire, tout ce qui fait la théorie du système musical
Répondre
Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2333
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France

Niveau - 7 - Construction des Accords de Septième - Harmonisation d'une gamme majeure

Message : # 22741Message Bruno Chaza »

L’accord IM7
(degré 1 d’une gamme majeure)


Par convention on prend comme point de départ la gamme de Do Majeur.
Le point de départ de la construction est la première note de la gamme (tonique), Do.
On sait que le Do est le premier degré. Puisque nous travaillons sur la gamme de Do Majeur dont la particularité est de n’avoir aucune altération nous n’avons pas le droit de bémoliser ou de diéser les notes pour la construction des intervalles de ces accords de quatre sons. On travaille d’une façon diatonique.
Diatonique voulant dire ne comportant que des notes appartenant à cette gamme.

Le principe de construction d’un accord de quatre sons s’appuie sur le principe de construction d’une triade.
viewtopic.php?f=138&t=3749

Les triades sont les squelettes des accords de quatre sons.
Pour le premier degré celui de la tonique nous savons qu’une triade est composée de (1, 3, 5) soit tonique, tierce majeure, quinte et que cette triade est majeure.
Dans une gamme de Do Majeur, le (1, 3, 5) représente (Do, Mi, Sol).

Cherchons maintenant la quatrième note pour construire notre accord de septième ou accord de quatre sons.
Rappel : Les triades comme les accords de Septième sont des accords construits sur le principe de l'empilement des tierces.

On sait car c’est une règle immuable que cette quatrième note se situe à un intervalle de tierce de la dernière note de la triade soit dans ce cas de figure le Sol. La question est de savoir cette tierce sera t’elle mineure ou majeure ?
Nous savons que celui de tierce mineure est de un ton et demi ainsi pour Sol, la tierce mineure serait Si bémol. Impossible dans le cas de figure d’une gamme de Do Majeur car cette note est altérée et n’est pas diatonique à la gamme de Do. Elle n’est simplement pas dans la gamme, en conclusion si ce n’est pas la tierce mineure c’est donc la tierce majeure soit un Si. De plus le Si ou septième degré est bien la sensible ou septième degré de la gamme de Do.

En partant du premier degré de la gamme de Do Majeur nous avons construit un accord de quatre sons. Il est composé du premier degré, du troisième degré, du cinquième degré et du septième de la gamme de Do. L’espacement entre les intervalles est le suivant, tierce majeure, tierce mineure, tierce majeure. Cet accord s’écrit IM7 dans notre exemple donc CM7.

A retenir

Le C représente la tonique, C voulant dire Do en notation américaine.
Le M signifiant que l’accord est majeur.
Cet accord est majeur car sa première tierce est majeure (Do à Mi), tout accord commençant par une tierce majeure est dit majeur.
Le 7 indique qu’il possède une septième ou note sensible.
Dans cet accord du premier degré la septième est toujours majeure.
Cet accord CM7 sous-entend donc un accord de quatre sons, majeur, dont la quatrième note est une septième majeure.


A retenir

En prenant chaque degré d’une gamme majeure et en lui ajoutant trois sons verticaux (espacés d’un intervalle de tierce) et diatoniques à la gamme, il y a construction d’accords de quatre sons.En développant la construction sur les sept degrés de la gamme on harmonise une gamme majeure avec des accords de quatre sons.

Ø Le premier accord d’une gamme majeure ou degré I sera composé des degrés 1, 3, 5 et 7 de la gamme de Do Majeur, c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord I sera noté DoM 7 ou en notation américaine CM7.

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2333
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France

Re: Niveau - 7 - Construction des Accords de Septième

Message : # 22754Message Bruno Chaza »

L'accord II - 7
(degré 2 d'une gamme majeure)


Le point de départ de la construction est la deuxième note de la gamme, Ré. On sait que le Ré est le deuxième degré.
Puisque nous travaillons sur la gamme de Do Majeur dont la particularité est de n’avoir aucune altération nous n’avons pas le droit de bémoliser ou de diéser les notes pour la construction des intervalles de ces accords de quatre sons. On travaille d’une façon diatonique.
Diatonique voulant dire ne comportant que des notes appartenant à cette gamme.


Le principe de construction d’un accord de quatre sons s’appuie sur le principe de construction d’une triade.
viewtopic.php?f=138&t=3749

Pour le deuxième degré nous savons qu’une triade est composée de (1, b3, 5) soit tonique, tierce mineure, quinte et que cette triade est mineure. Dans cet exemple le (1, b3, 5) représente (Ré, Fa, La).

Cherchons maintenant la quatrième note. On sait car c’est une règle immuable qu’elle se situe à un intervalle de tierce de la dernière note de la triade soit dans ce cas de figure le La. La question est de savoir cette tierce sera t’elle mineure ou majeure ?
Nous avons appris que l'intervalle d'une tierce majeure est de deux tons ainsi pour La, la tierce majeure serait Do dièse. Impossible dans le cas de figure d’une gamme de Do Majeur car cette note est altérée et n’est pas diatonique à la gamme de Do. Elle n’est simplement pas dans la gamme, en conclusion si ce n’est pas la tierce majeure c’est donc la tierce mineure. La quatrième note de l’accord est le Do.

En partant du deuxième degré de la gamme de Do Majeur, nous avons construit un accord de quatre sons. Il est composé de (1, b3, 5, b7) soit Ré, Fa, La, Do. L’espacement entre les intervalles est le suivant, tierce mineure, tierce majeure, tierce mineure.
Cet accord s’écrit II-7 dans notre exemple donc D-7.
On trouve quelquefois la notation Rém7, le «m» en minuscule signifiant mineur. Un Ré-7 ou un Rém7 signifie strictement la même chose.

A Retenir

Le D représente la tonique, D voulant dire Ré en notation américaine.
Le - signifiant que l’accord est mineur.
Cet accord est mineur car sa première tierce est mineure (Ré à Fa), tout accord commençant par une tierce mineure est dit mineur.
Le 7 indique qu’il possède une septième.
Dans cet accord, la septième est mineure.

Cet accord D-7 sous-entend donc un accord de quatre sons, mineur, la quatrième note de cet accord est une septième mineure.

A retenir

En prenant chaque degré d’une gamme majeure et en lui ajoutant trois sons verticaux (espacés d’un intervalle de tierce) et diatoniques à la gamme, il y a construction d’accords de quatre sons. En développant la construction sur les sept degrés de la gamme on harmonise une gamme majeure avec des accords de quatre sons.

Ø Le premier accord d’une gamme majeure ou degré I sera composé des degrés 1, 3, 5 et 7 de la gamme de Do Majeur, c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord I sera noté DoM7 ou en notation américaine CM7.
Ø Le deuxième accord d’une gamme majeure ou degré II sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de gamme de Do Majeur, (Ré, Fa, La, Do), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord II sera noté Ré-7 ou en notation américaine D-7.

Donald
Nouveau bassiste-forumeur
Nouveau bassiste-forumeur
Messages : 32
Enregistré le : 21 déc. 2017, 08:09

Re: Niveau - 7 - Construction des Accords de Septième

Message : # 22755Message Donald »

Super clair comme toujours.
Le seul point qui m'induit toujours en erreur est le symbole b dans la description de l'accord (ex :1,b3,5,b7). Je ne peux pas éviter de penser bémol.
Dans la gamme de Do sans altérations c'est évident que ce n'est pas ça, mais dans d'autres gammes altérées ça peut mener à l'erreur.

Maintenant j'y prends garde mais pour ceux qui seraient comme moi, ne pas se laisser entrainer par b...mol mais plutôt par b...min.

Paix et Harmonie

Donald
:idea:

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2333
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France

Re: Niveau - 7 - Construction des Accords de Septième

Message : # 22757Message Bruno Chaza »

Oui Donald, tu fais bien de le préciser, c'est vrai il faut intégrer cette subtilité, c'est une convention

L'accord III - 7
(degré 3 d'une gamme majeure)


Le point de départ de la construction est la troisième note de la gamme, Mi. On sait que le Mi est le troisième degré. Puisque nous travaillons sur la gamme de Do Majeur dont la particularité est de n’avoir aucune altération, nous n’avons pas le droit de bémoliser ou de diéser les notes pour la construction des intervalles de ces accords de quatre sons. On travaille d’une façon diatonique.
Diatonique voulant dire ne comportant que des notes appartenant à cette gamme.

Le principe de construction d’un accord de quatre sons s’appuie sur le principe de construction d’une triade.
viewtopic.php?f=138&t=3749

Pour le troisième degré nous savons qu’une triade est composée de (1, b3, 5) soit tonique, tierce mineure, quinte et que cette triade est mineure. Dans cet exemple le (1, b3, 5) représente (Mi, Sol, Si).

Cherchons maintenant la quatrième note. On sait car c’est une règle immuable qu’elle se situe à un intervalle de tierce de la dernière note de la triade soit dans ce cas de figure le Si. La question est de savoir cette tierce sera t’elle mineure ou majeure ?
Nous savons que celui de tierce majeure est de deux tons ainsi pour Si, la tierce majeure serait Ré dièse. Impossible dans le cas de figure d’une gamme de Do Majeur car cette note est altérée et n’est pas diatonique à la gamme de Do. Elle n’est tout simplement pas dans la gamme, en conclusion si ce n’est pas la tierce majeure se sera la tierce mineure. La quatrième note de l’accord est le Ré.

En partant du troisième degré de la gamme de Do Majeur nous avons construit un accord de quatre sons.
Cet accord est composé de (1, b3, 5, b7) soit (Mi, Sol, Si, Ré).

L’espacement entre les intervalles est le suivant, tierce mineure, tierce majeure, tierce mineure. Cet accord s’écrit III-7 dans notre exemple donc E-7.

A Retenir

Le E représente la tonique, E voulant dire Mi en notation américaine.
Le - signifiant que l’accord est mineur.
Cet accord est mineur car sa première tierce est mineure (Mi à Sol), tout accord commençant par une tierce mineure est dit mineur.

Le 7 indique qu’il possède une septième.
Dans cet accord la septième est mineure.
Cet accord E-7 sous-entend donc un accord de quatre sons, mineur, la quatrième note de cet accord est une septième mineure.

A retenir

En prenant chaque degré d’une gamme majeure et en lui ajoutant trois sons verticaux (espacés d’un intervalle de tierce) et diatoniques à la gamme, il y a une construction d’accords de quatre sons. En développant la construction sur les sept degrés de la gamme on harmonise une gamme majeure avec des accords de quatre sons.

Ø Le premier accord d’une gamme majeure ou degré I sera composé des degrés 1, 3, 5 et 7 de la gamme de Do Majeur, c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord I sera noté DoM7 ou en notation américaine CM7.
Ø Le deuxième accord d’une gamme majeure ou degré II sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Ré, Fa, La, Do), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord II sera noté Ré-7 ou en notation américaine D-7.
Ø Le troisième accord d’une gamme majeure ou degré III sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Mi, Sol, Si, Ré), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord III sera noté Mi-7 ou en notation américaine E-7.

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2333
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France

Re: Niveau - 7 - Construction des Accords de Septième

Message : # 22758Message Bruno Chaza »

L'accord IV Majeur 7
(degré IV d'une gamme Majeure)


Le principe de construction d’un accord de quatre sons s’appuie sur le principe de construction d’une triade. Les triades sont les squelettes des accords de quatre sons.
viewtopic.php?f=138&t=3749

Pour le quatrième degré celui de la sous-dominante nous savons qu’une triade est composée de (1, 3, 5) soit tonique, tierce majeure, quinte et que cette triade est majeure.

Cherchons maintenant la quatrième note. On sait car c’est une règle immuable qu’elle se situe à un intervalle de tierce de la dernière note de la triade soit dans ce cas de figure le Do. La question est de savoir cette tierce sera t’elle mineure ou majeure ?

Nous avons appris dans le chapitre consacré aux intervalles, que celui de tierce mineure est d’ un ton et demi, ainsi pour Do la tierce mineure serait Mi bémol. Impossible dans le cas de figure d’une gamme de Do Majeur car cette note est altérée et n’est pas diatonique à la gamme de Do. Elle n’est simplement pas dans la gamme, en conclusion si ce n’est pas la tierce mineure c’est donc la tierce majeure. La quatrième note de l’accord est le Mi. En partant du quatrième degré de la gamme de Do Majeur, nous avons construit un accord de quatre sons composé de (1, 3, 5, 7) soit (Fa, La, Do, Mi).
L’espacement entre les intervalles est le suivant, tierce majeure, tierce mineure, tierce majeure. Cet accord s’écrit IVM7 dans notre exemple donc FM7.

A Retenir

Le F représente la tonique, F voulant dire Fa en notation américaine.
Le M signifiant que l’accord est majeur.
Cet accord est majeur car sa première tierce est majeure (Fa à La), tout accord commençant par une tierce majeure est dit majeur.
Le 7 indique qu’il possède une septième.
Dans cet accord, la septième est toujours majeure.
Cet accord FM7 sous-entend donc un accord de quatre sons, majeur, la quatrième note est une septième majeure

A retenir

En prenant chaque degré d’une gamme majeure et en lui ajoutant trois sons verticaux (espacés d’un intervalle de tierce) et diatoniques à la gamme, il y a construction d’accords de quatre sons. En développant la construction sur les sept degrés de la gamme on harmonise une gamme majeure avec des accords de quatre sons.


Ø Le premier accord d’une gamme majeure ou degré I sera composé des degrés 1, 3, 5 et 7 de la gamme de Do Majeur, c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord I sera noté DoM7 ou en notation américaine CM7.
Ø Le deuxième accord d’une gamme majeure ou degré II sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Ré, Fa, La, Do), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord II sera noté Ré-7 ou en notation américaine D-7.
Ø Le troisième accord d’une gamme majeure ou degré III sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Mi, Sol, Si, Ré), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord III sera noté Mi-7 ou en notation américaine E-7.
Ø Le quatrième accord d’une gamme majeure ou degré IV sera composé par 1, 3, 5, 7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Fa, La, Do, Mi), c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord IV sera noté FaM7 ou en notation américaine FM7.

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2333
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France

Re: Niveau - 7 - Construction des Accords de Septième

Message : # 22764Message Bruno Chaza »

L'accord V7
(cinquième degré d'une gamme majeure)

Le principe de construction d’un accord de quatre sons s’appuie sur le principe de construction d’une triade.
viewtopic.php?f=138&t=3749

Les triades sont les squelettes des accords de quatre sons.
Pour le cinquième degré celui de la dominante nous savons qu’une triade est composée de (1, 3, 5) soit tonique, tierce majeure, quinte et que cette triade est majeure.

Cherchons maintenant la quatrième note. On sait car c’est une règle immuable qu’elle se situe à un intervalle de tierce de la dernière note de la triade soit dans ce cas de figure le Ré. La question est de savoir cette tierce sera t’elle mineure ou majeure ?
Nous avons appris dans le chapitre consacré aux intervalles que celui de tierce majeure est de deux tons ainsi pour Ré la tierce majeure serait Fa dièse. Impossible dans le cas de figure d’une gamme de Do Majeur car cette note est altérée et n’est pas diatonique à la gamme de Do. Elle n’est simplement pas dans la gamme, en conclusion si ce n’est pas la tierce mineure c’est donc la tierce majeure. La quatrième note de l’accord est le Fa.

En partant du cinquième degré de la gamme de Do Majeur. Nous avons construit un accord de quatre sons, il est composé de (1, 3, 5, b7) soit (Sol, Si, Ré, Fa) L’espacement entre les intervalles est le suivant, tierce majeure, tierce mineure, tierce mineure. Cet accord s’écrit V 7 dans notre exemple donc, G7.
Le G représente la tonique, G voulant dire Sol en notation américaine.

Cet accord est majeur car sa première tierce est majeure (Sol à Si), tout accord commençant par une tierce majeure est dit majeur.
Le 7 indiquant qu’il possède une septième.
Dans cet accord, la septième est toujours mineure.
Cet accord G7 sous-entend donc un accord de quatre sons, majeur, dont la particularité est d’avoir une septième mineure en quatrième note.

A Retenir


En prenant chaque degré d’une gamme majeure et en lui ajoutant trois sons verticaux (espacés d’un intervalle de tierce) et diatoniques à la gamme, il y a construction d’accords de quatre sons. En développant la construction sur les sept degrés de la gamme on harmonise une gamme majeure avec des accords de quatre sons.

Ø Le premier accord d’une gamme majeure ou degré I sera composé des degrés 1, 3, 5 et 7 de la gamme de Do Majeur, c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord I sera noté DoM7 ou en notation américaine CM7.
Ø Le deuxième accord d’une gamme majeure ou degré II sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Ré, Fa, La, Do), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord II sera noté Ré-7 ou en notation américaine D-7.
Ø Le troisième accord d’une gamme majeure ou degré III sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Mi, Sol, Si, Ré), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord III sera noté Mi-7 ou en notation américaine E-7.
Ø Le quatrième accord d’une gamme majeure ou degré IV sera composé par 1, 3, 5, 7soit pour notre exemple de Do Majeur, (Fa, La, Do, Mi), c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord IV sera noté FaM7 ou en notation américaine FM7.
Ø Le cinquième accord d’une gamme majeure ou degré V sera composé par 1, 3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Sol, Si, Ré, Fa), c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord V sera noté Sol7 ou en notation américaine G7. Il est appelé accord de dominante.

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2333
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France

Re: Niveau - 7 - Construction des Accords de Septième - Harmonisation d'une gamme majeure

Message : # 22842Message Bruno Chaza »

L'accord VI -7
(sixième degré d'une gamme majeure)

Le principe de construction d’un accord de quatre sons s’appuie sur le principe de construction d’une triade.
viewtopic.php?f=138&t=3749


Le point de départ de la construction est la sixième note de la gamme, La. On sait que le La est le sixième degré. Puisque nous travaillons sur la gamme de Do Majeur dont la particularité est de n’avoir aucune altération nous n’avons pas le droit de bémoliser ou de diéser les notes pour la construction des intervalles de ces accords de quatre sons. On travaille d’une façon diatonique.

Diatonique voulant dire ne comportant que des notes appartenant à cette gamme.

Le principe de construction d’un accord de quatre sons se base sur le principe de construction d’une triade. Les triades trouvées dans le chapitre précédent sont les squelettes des accords de quatre sons.
Pour le sixième degré, nous savons qu’une triade est composée de (1, b3, 5) soit tonique, tierce mineure, quinte et que cette triade est mineure. Dans cet exemple le (1, b3, 5) représente (La, Do, Mi).

Cherchons maintenant la quatrième note. On sait car c’est une règle immuable qu’elle se situe à un intervalle de tierce de la dernière note de la triade soit dans ce cas de figure le Mi. La question est de savoir cette tierce sera t’elle mineure ou majeure ?
Nous savons que celui de tierce majeure est de deux tons ainsi pour Mi, la tierce majeure serait Sol dièse. Impossible dans le cas de figure d’une gamme de Do Majeur car cette note est altérée et n’est pas diatonique à la gamme de Do. Elle n’est simplement pas dans la gamme, en conclusion si ce n’est pas la tierce majeure c’est donc la tierce mineure. La quatrième note de l’accord est le Sol.

A Retenir

En partant du sixième degré de la gamme de Do Majeur, nous avons construit un accord de quatre sons, il est composé de (1, b3, 5, b7) soit par conséquent (La, Do, Mi, Sol) L’espacement entre les intervalles est le suivant, tierce mineure, tierce majeure, tierce mineure. Cet accord s’écrit VI-7 dans notre exemple donc A-7.
Le A représente la tonique, A voulant dire La en notation américaine.
Le - signifiant que l’accord est mineur.

Cet accord est mineur car sa première tierce est mineure (La à Do), tout accord commençant par une tierce mineure est dit mineur.
Le 7 indique qu’il possède une septième.
Dans cet accord, la septième est mineure.
Cet accord A-7 sous-entend donc un accord de quatre sons, mineur, la quatrième note de cet accord est une septième mineure.

A Retenir

Ø Le premier accord d’une gamme majeure ou degré I sera composé des degrés 1, 3, 5 et 7 de la gamme de Do Majeur, c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord I sera noté DoM7 ou en notation américaine CM7.
Ø Le deuxième accord d’une gamme majeure ou degré II sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Ré, Fa, La, Do), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord II sera noté Ré-7 ou en notation américaine D-7.
Ø Le troisième accord d’une gamme majeure ou degré III sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Mi, Sol, Si, Ré), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord III sera noté Mi-7 ou en notation américaine E-7.
Ø Le quatrième accord d’une gamme majeure ou degré IV sera composé par 1, 3, 5, 7soit pour notre exemple de Do Majeur, (Fa, La, Do, Mi), c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord IV sera noté FaM7 ou en notation américaine FM7.
Ø Le cinquième accord d’une gamme majeure ou degré V sera composé par 1, 3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Sol, Si, Ré, Fa), c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord V sera noté Sol7 ou en notation américaine G7. Il est appelé accord de dominante.
Ø Le sixième accord d’une gamme majeure ou degré VI sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (La, Do, Mi, Sol), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord VI sera noté La-7 ou en notation américaine A-7.

Avatar du membre
Jaydee
Moderato
Messages : 358
Enregistré le : 11 mars 2008, 20:48
Localisation : France

Re: Niveau - 7 - Construction des Accords de Septième - Harmonisation d'une gamme majeure

Message : # 22845Message Jaydee »

Petite incursion dans le sujet de Bruno :

Les accords de de la gamme majeure des dégrés I III et VI sont des accords de Tonique.
Ils sont "stables" et assoient une tonalité (grâce à l'absence de la quarte et le Triton de la gamme majeure dans leur construction- note F et notes F B en C majeur).

Les accords V (et aussi VII dans une certaine mesure) sont des accords de Dominante.
Ils sont instables et donne envie d'aller un accord de Tonique (ils possèdent la quarte et le Triton de la gamme)... exemple : l'avant dernier accord de certaines symphonies, accord 7 suivi de l'accord Majeur pour conclure ( G7 puis C en C majeur).
PS : le contre-exemple de cet accord 7 est le Blues (qui a évolué depuis sont origine, d'abord chanté avec une 7 mineure sur un accord Majeur en triade - C E G en C majeur... puis progressivement sa 7 mineure a été intégrée à l'accord - C E C bB en C majeur).

Les accords II et IV sont des accords de sous-Dominante.
Ils sont moyennement instables (ils possèdent la quarte de la gamme).
Le Jazz a fait évoluer cette accord vers un rôle de Tonique (ex : So What)... mais aussi antérieurement la musique classique du début du XXème siècle (Debussy et Ravel entres autres).
Vous êtes bons lorsque vous essayez de donner de vous mêmes... lorsque vous êtes pleinement éveillés dans votre discours.

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2333
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France

Re: Niveau - 7 - Construction des Accords de Septième - Harmonisation d'une gamme majeure

Message : # 22846Message Bruno Chaza »

Absolument Jaydee, merci pour l'incursion, on fera certainement un sujet sur les fonctions des accords, ce sera très intéressant.
Merci donc pour tout ce que tu as rajouté.

Idem je pense qu'en Blues on pourrait faire un sujet spécial à part.

Bien en attendant tous ces futurs posts je finirai tout prochainement l’harmonisation de la gamme majeure et de la construction des accords de septième avec la construction du septième accord de la gamme majeure.
Un accord différent on le verra bientôt.

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2333
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France

Re: Niveau - 7 - Construction des Accords de Septième - Harmonisation d'une gamme majeure

Message : # 22848Message Bruno Chaza »

L'accord VII -7/5b
(septième degré d'une gamme majeure)

Le principe de construction d’un accord de quatre sons s’appuie sur le principe de construction d’une triade.
viewtopic.php?f=138&t=3749

Le point de départ de la construction est la septième note de la gamme, Si. On sait que le Si est le septième degré ou note sensible de la gamme majeure. Puisque nous travaillons sur la gamme de Do Majeur dont la particularité est de n’avoir aucune altération, nous n’avons pas le droit de bémoliser ou de diéser les notes pour la construction des intervalles de ces accords de quatre sons. On travaille d’une façon diatonique.
Diatonique voulant dire ne comportant que des notes appartenant à cette gamme.

Le principe de construction d’un accord de quatre sons, se base sur le principe de construction d’une triade. Les triades trouvées dans le chapitre précédent sont les squelettes des accords de quatre sons.

Pour le septième degré nous savons qu’une triade est composée de (1, b3, b5) soit tonique, tierce mineure, quinte bémol et que cette triade est diminuée (empilement de deux tierces mineures).
Dans cet exemple le (1, b3, b5) représente (Si, Ré, Fa).

Cherchons maintenant la quatrième note, on sait car c’est une règle immuable qu’elle se situe à un intervalle de tierce de la dernière note de la triade soit dans ce cas de figure le Fa. La question est de savoir cette tierce sera t’elle mineure ou majeure ?
Nous avons appris dans le chapitre consacré aux intervalles que celui de tierce mineure est d’ un ton et demi, ainsi pour Fa, la tierce mineure serait La bémol. Impossible dans le cas de figure d’une gamme de Do Majeur car cette note est altérée et n’est pas diatonique à la gamme de Do. Elle n’est simplement pas dans la gamme, en conclusion si ce n’est pas la tierce mineure c’est donc la tierce majeure. La quatrième note de l’accord sera un La.

A retenir

En partant du septième degré de la gamme de Do Majeur. Nous avons construit un accord de quatre sons. Il est composé de (1, b3, b5, b7) soit Si, Ré, Fa, La. L’espacement entre les intervalles est le suivant, tierce mineure, tierce mineure, tierce majeure. Cet accord s’écrit VII-7/5b dans notre exemple donc B-7/5b.
Le B représente la tonique, B voulant dire Si en notation américaine.
Le - signifiant que l’accord est mineur.
Le 5b signifiant que la quinte est bémol.

Cet accord est dit demi-diminué.
Il possède une quinte bémol, et une septième mineure. Le 7 indiquant qu’il possède une septième.
Dans un degré VII d’une gamme majeure, la septième est mineure.
Cet accord B-7/5b sous-entend donc un accord de quatre sons, avec une quinte bémol et une septième mineure, il est aussi appelé demi-diminué.


A retenir

Ø Le premier accord d’une gamme majeure ou degré I sera composé des degrés 1, 3, 5 et 7 de la gamme de Do Majeur, c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord I sera noté DoM7 ou en notation américaine CM7.
Ø Le deuxième accord d’une gamme majeure ou degré II sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Ré, Fa, La, Do), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord II sera noté Ré-7 ou en notation américaine D-7.
Ø Le troisième accord d’une gamme majeure ou degré III sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Mi, Sol, Si, Ré), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord III sera noté Mi-7 ou en notation américaine E-7.
Ø Le quatrième accord d’une gamme majeure ou degré IV sera composé par 1, 3, 5, 7soit pour notre exemple de Do Majeur, (Fa, La, Do, Mi), c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord IV sera noté FaM7 ou en notation américaine FM7.
Ø Le cinquième accord d’une gamme majeure ou degré V sera composé par 1, 3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Sol, Si, Ré, Fa), c’est un accord majeur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord V sera noté Sol7 ou en notation américaine G7. Il est appelé accord de dominante.
Ø Le sixième accord d’une gamme majeure ou degré VI sera composé par 1, b3, 5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (La, Do, Mi, Sol), c’est un accord mineur. Pour une tonalité de Do majeur l’accord VI sera noté La-7 ou en notation américaine A-7.
Ø Le septième accord d’une gamme majeure ou degré VII sera composé par 1, b3, b5, b7 soit pour notre exemple de Do Majeur, (Si, Ré, Fa, La), c’est un accord dit demi-diminué. Pour une tonalité de Do majeur l’accord VII sera noté Si-7/5b ou en notation américaine B-7/5b.

Répondre