Vigier Arpege 028 Serie 1

Lutherie, luthiers, basses
Répondre
Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2081
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France
Contact :

Vigier Arpege 028 Serie 1

Message : # 24296Message Bruno Chaza »

Un nouveau post pour retracer l'histoire d'une Arpège tout bois,numéro 028 série 1 donc.

C'est un ami, un frangin qui me l'a prêté depuis 120 Jours.

Pourquoi jouer de cette basse puisque je possède les meilleures basses du monde avec mes Bruno Chaza Signature de chez Christian Noguera. Tout simplement parce qu'avant de connaitre Christian, j'ai forgé toute mon histoire musicale sur ce modèle de basse.

C'est nostalgique, c'est mon passé, c'est mon vécu, je ne parle pas de qualité d'instrument, je parle de souvenirs, d'heures d'études, de joie, d'échecs aussi, ces incessants aller retours que j'ai fais pour apprendre et pour me forger une authenticité sur ce manche. Comme par magie, les doigts reconnaissent cette touche, ils se posent instinctivement ou ils doivent se mettre, jusqu'à la corne du corps ou je repose ma tête me ramène en arrière, dans mon passé, sur mon chemin.

Voilà que les choses soient claires, ce n'est pas un égarement, une passion soudaine, un volte face, ça n'a rien à voir avec la lutherie, ou la qualité d'un instrument, je suis comblé de ce côté là avec les basses magiques de Christian Noguera, non c'est juste mon passé qui vit là dans cet instrument, et depuis 120 Jours que je l'ai sous mes doigts, les souvenirs reviennent.

Tout d'abord il m'a fallu tout nettoyé, la basse ne sonnait plus du tout, la touche était fade, le bois peu joué était devenu creux et sans vie. Plus aucune âme !!

L'électronique active en avait pris un sérieux coup. Il m'a fallu passer à l'action !
Jouer des heures, pour refaire les contacts, en passif d'abord, puis en actif ensuite, les piles se désintégraient en 24 heures, à force de patience, de nettoyage, de vérifications minutieuses des soudures enfin elle arrive maintenant à une certaine stabilité fragile encore certes mais elle résiste et se laisse embraquer sous mes doigts. Elle doit sentir que je lui fais confiance et certainement elle me rend ce respect !!

Voilà je vais essayerd'aborder son historique maintenant !!!
Cela fera le sujet de nombreux posts juste pour commencer aujourd'hui j'écris une évidence, je sais qu'elle est restée un moment dans le magasin de musique Gun Music de Belfort dans l'est de la France, un auto collant du magasin est collé sur le derrière du manche au niveau de la tête.
vigier-arpege-bass-1063984.jpg
vigier-arpege-bass-1063984.jpg (109.83 Kio) Vu 333 fois

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2081
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France
Contact :

Re: Vigier Arpege 028 Serie 1

Message : # 24297Message Bruno Chaza »

Cette basse a appartenu à un ancien membre du forum il l'avait acheté en Novembre 2004, voici quelques infos supplémentaires....

" Post du 2 Novembre 2004
Merci, Bruno....

Cette basse est de 1985, d’après le vendeur (nous nous sommes tel et super contact, c'est aussi un passionné) elle est en super état. C'est une deuxième main, elle appartenait à un musicien studio avant lui et il est aussi "maniaque" que moi...

Il vient de changer le cordier (valeur 350 euros selon lui) il en a mis un doré, il l'a changé car l'ancien proprio jouait près du cordier et celui-ci était légèrement oxydé..il vend cette basse car il à trouvé une basse Hofner de 1963, c'était un rêve de gosse pour lui...

Aucun coup sur le bois, verni presque parfait (mis a part quelques micros micros rayures)..livrée avec étui qui à un peu vécu.
Je suis super maniaque et je pense que je vais directement filer chez un luthier pour qu'il me refasse un vernie complet si pas trop cher.

Je ne suis qu'un pauvre petit amateur, j'ai même un niveau super moyen, je joue actuellement sur une JB US qui sonne super bien, mais depuis que j'ai essayé une Vigier Arpege il y a quelques années, je n'attendait que ça pour m'en payer une..(confort de jeu, légèreté, polyvalence du son, et surtout très belle lutherie)

Je voudrais être 15 jours plus vieux....
Je vous tiendrais bien sur au courant........."

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2081
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France
Contact :

Re: Vigier Arpege 028 Serie 1

Message : # 24298Message Bruno Chaza »

Donc après avoir transité par un magasin de musique à Belfort et avoir appartenu à un musicien de studio, cette 028 s'est retrouvé à Lille chez un ancien membre du forum le 17 Novembre 2004

Je rectifie une erreur des deux anciens propriétaires, cette 028 n'est pas de 1985 mais elle date du 18 Juin 1981

Historique
- 18 Juin 1981 Fabrication et sortie de la 028
- Entre 1985 et 2004[/b,] la 028 appartient à un musicien de studio
- Entre 1985 et 2004, la 028 a un deuxième propriétaire qui la vend pour 900 euros à un membre du forum Nulos.
- Le 17 Novembre 2004, la 028 part donc chez son troisième propriétaire (un membre du forum de cette époque, Nulos), à Lille

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2081
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France
Contact :

Re: Vigier Arpege 028 Serie 1

Message : # 24301Message Bruno Chaza »

Quelques Photos de 2004
vigier-arpege-bass-154366.jpg
vigier-arpege-bass-154366.jpg (150.34 Kio) Vu 333 fois
vigier-arpege-bass-154367.jpg
vigier-arpege-bass-154367.jpg (148.19 Kio) Vu 333 fois
vigier-arpege-bass-154368.jpg
vigier-arpege-bass-154368.jpg (142.2 Kio) Vu 333 fois
vigier-arpege-bass-1063979.jpg
vigier-arpege-bass-1063979.jpg (93.98 Kio) Vu 333 fois
vigier-arpege-bass-1063980.jpg
vigier-arpege-bass-1063980.jpg (118.32 Kio) Vu 333 fois
vigier-arpege-bass-1063981.jpg
vigier-arpege-bass-1063981.jpg (111.57 Kio) Vu 333 fois
vigier-arpege-bass-1063982.jpg
vigier-arpege-bass-1063982.jpg (123.1 Kio) Vu 333 fois
vigier-arpege-bass-1063983.jpg
vigier-arpege-bass-1063983.jpg (128.6 Kio) Vu 333 fois

Avatar du membre
Bruno Chaza
Maestro
Maestro
Messages : 2081
Enregistré le : 07 sept. 2004, 21:51
Localisation : France
Contact :

Re: Vigier Arpege 028 Serie 1

Message : # 24305Message Bruno Chaza »

Je relaie un sujet posté sur Only Bass par un ancien membre de ce forum ci également Basstyra

Caractéristiques techniques

Bois : Manche traversant 3 plis, érable/noyer/érable. Ailes en noyer, pas de table. Placage de la tête en noyer. Le corps fait 3.6cm d'épaisseur et est largement chanfreiné.

Touche : bois compressé dans de la résine phénolique (communément appellé Phenowood), 4mm d'épaisseur. Sous-touche en "métal delta", 1mm d'épaisseur. Sillet plastique, frette zéro, 21 cases. Pas de repères sur le devant de la touche, il y a par contre les classiques petits repères ronds sur la tranche.

Micros : Deux Benedetti

Préampli : Préampli 18v, avec EQ une bande paramétrique (gain-fréquence). Le gain est réglable en positif et négatif, la fréquence se règle de très grave à très aigu. La bande est assez large (Q faible), ce qui rend cet EQ assez "doux", rarement agressif, jamais caricatural. Le bouton de volume est un push-pull enclenchant un gros boost de volume.

Reste de l'électronique : Les caractéristiques étaient les suivantes : sélecteur 3 positions, tonalité passive, switch hors-phase, volume post-EQ, sortie jack principale sur la tranche, et jack sur la table permettant à la fois une sortie en passif (sans réglage de volume mais avec la tonalité) et une recharge des accus avec un adaptateur secteur fourni par Vigier.

Acastillage : Mécaniques Schaller (Made in germany), chevalet Vigier, fixation des cordes à travers le corps.

Ecartement des cordes : 17 à 18 mm au chevalet, 10 à 11 mm au sillet.

Prise en main et confort

Elle est très bien équilibrée. Assis, la basse sur la cuisse, elle ne bouge pas, et ce sans la tenir avec autre chose que la poitrine. Du coup, les bras et les mains tombent sur les cordes très naturellement, sans avoir à la soutenir.

Le manche conserve une même épaisseur sur toute sa longueur. De même, les arrondis restent sensiblement les mêmes, pour celui du bas ca joue donc sur une prise en main semblable à peu près quelque soit l'endroit où on joue. On accède à la dernière case sans le moindre problème. La couche de vernis, très épaisse, recouvre la totalité du bois, donc notamment le dos du manche. Du coup ca glisse tout seul. C'est un manche du genre communément appellé "autoroute"

Son

Il est toujours dur de parler de son. Cependant, je pense pouvoir affirmer quelques grandes caractéristiques assez précises.

Il s'agit d'une basse "neutre", dans le sens où je n'ai jamais repéré de fréquences particulièrement mises en valeur, ou au contraire particulièrement coupées. Elle a une dynamique élevée, c'est-à-dire qu'on peut lui faire sortir des sons très faibles ou très fort, juste en changeant l'attaque aux doigts. Elle répond quand on la caresse, et elle continue à répondre quand on lui rentre dedans très fort. Tout ceci va de paire avec deux caractéristiques fondamentales de cette basse :

D'abord, elle est "polyvalente", dans le sens sonore du terme. Comme elle ne manque de rien, si on souhaite booster certaines fréquences, elles sont là, et ca se passe donc bien. A l'inverse, si on veut en retirer, comme il n'y a pas de grosses bosses dans les fréquences ca pose rarement de problèmes. En ajoutant à cela le préampli, qui permet d'abaisser fortement l'impédance de sortie et de booster ce qu'il faut quand il faut, on a une basse qui passe bien sur une grande variété de matériel. Je l'ai branchée dans toute sorte de choses, des amplis basse variés, des tables de mixage de toute sorte, des amplis HiFi, des amplis claviers/chant, j'ai rarement eu de mal à trouver un son qui aille pour le groupe. En enregistrement, elle se pose assez naturellement. En bref : quelque soit la situation, même la plus pourrie, elle assure le boulot. C'est un confort certain, je sais que je peux toujours compter sur elle, quelque soit la situation. Ma basse, un jack, basta : je me branche dans ce qui passe, et hop !

Ensuite, cette polyvalance se traduit par une caractéristique forte : elle ne sonne pas toute seule. Je veux dire par là : Sur une basse comme cette Vigier, on peut accèder à plein de sons, mais il faut les faire sortir par la force, ils ne sortent pas tout seuls.
Ceci conduit pas mal de gens à considérer cette basse comme "froide", voire "fade". Je pense que c'est mal la connaitre, mal la comprendre.

Répondre